Synthèse Personnelle de TPE de H. Magnier

H. MAGNIER,  groupe de TPE avec Mlle GABET et Mlle LECLAIR.

 

 

 

 

Elève de Première S au Lycée Louis Pasteur.

 

Durant l’année scolaire 2009-2010, dans le cadre des TPE, nous avons formé un groupe de trois élèves de Première S. Nous avons travaillé ensemble sur une durée de cinq mois sur le thème des avancées scientifiques et réalisations techniques, en vue de préparer un exposé final devant un jury. Les matières qui nous étaient proposées étaient la Physique/Chimie et les Mathématiques.

***

Le choix du sujet est sûrement l'étape la plus importante des TPE. En effet, c’est sur ce choix que nous avons été tenues de faire des recherches durant plusieurs mois. Auparavant, nous avons constitué un groupe fondé sur la bonne entente, la confiance les unes envers les autres et l’assurance d’un travail régulier et assidu. Avec tous les membres du groupe qui souhaitent faire des études de médecine, il nous semblait évident que notre TPE soit en rapport avec la médecine. En plus des mathématiques et de la physique, l’imagerie médicale nous a permis d’aborder aussi la biologie qui nous intéressait, compte tenu des études que nous envisageons. Nous nous sommes tout d’abord dirigées vers les rayons X. Mais après quelques recherches et sur conseil de nos professeurs encadrants, il nous apparaissait que le sujet ne portait pas sur une période assez récente. Nous avons donc défini un sujet ensemble : l’IRM, fondée sur le principe de RMN. Il a été plus difficile de trouver une problématique précise. Nous avons chacune de notre côté essayé de trouver une bonne formulation et avons abouti ensemble à une formulation en prenant en compte nos différents avis : Comment l’IRM permet-elle une meilleure exploration de la vie humaine ? Enfin, nous voulions rendre une production attractive et interactive. Créer un site Internet a donc été le meilleur moyen de mener à bien notre projet.

Ensuite, nous nous sommes lancées dans la recherche d’informations et de document pour avoir le plus de choix possible. Au fur et à mesure des rendez-vous avec nos professeurs et avec la documentation que nous avons pu trouver, des domaines plus ciblés sont apparus. Malgré le fait que nous avions trouvé un domaine de réflexion précis, notre principale difficulté a été de trouver des documents pertinents, qui nous serviraient dans l’élaboration de notre rapport final. En effet, j’ai appréhendé le fait de ne pas savoir par où commencer. De plus, l’accumulation de documents n’était pas un moyen efficace, sous peine de ne pas être capable de tous les trier ensuite. Alors, l’aide de nos professeurs a été la plus judicieuse ; elle nous a permis de ne pas nous éloigner du sujet, et d’essayer de trouver une réponse à la problématique, voire de reformuler ou compléter cette dernière. Une fois le plan défini et les informations triées, la rédaction ne m’a pas été difficile. Pour nous renseigner, j’ai utilisé : le centre de documentation et d’information du Lycée Pasteur, notamment les revues de sciences comme Sciences et Vie, l’outil informatique (Wikipédia mais aussi des sites d’Hôpitaux et de médecins spécialistes, Youtube…), l’encyclopédie du Grand Larousse… Dans un second temps, il nous est apparues indispensable de rencontrer des experts de l’IRM. Nous avons ainsi organisé des rendez-vous avec des radiologues, et deux d’entre eux nous ont répondu très favorablement. Il s’agit du Dr Millischer, radiologue à l’Hôpital Cochin, et du Pr. Besnier, chef du service de radiologie de l’Hôpital Américain de Paris. Ces professionnels ont répondu avec patience à nos questions, nous ont informées, conseillées et nous les en remercions très vivement. A cette occasion, nous avons pu interroger quelques patients pour recueillir leurs sensations pendant l’examen d’IRM. Après avoir rédigé l’ensemble du texte, nous nous sommes réunies pour enfin commencer à créer le site Internet.

Je dirais que je me suis beaucoup investie dans la réalisation de ce TPE, qui m'a notamment appris, de façon indirecte, à mener à bien un projet à long terme, parallèlement au travail normal demandé en classe de 1ère S, et à gérer un travail de groupe, en laissant de côté les problèmes relationnels. Je travaillais quand cela était possible, le plus souvent au CDI de notre lycée. Le premier problème auquel nous avons été confrontés, a été la répartition du travail au sein du groupe, mais nous nous sommes très vite mises d’accord : avec trois grandes parties comportant trois sous-parties, nous avons répartis les neuf sous-parties équitablement. L’IRM a été un sujet très intéressant, pas forcément facile à comprendre à notre niveau, sachant que même les radiologues ne savaient pas comment définir certaines notions ou expliquer certains phénomènes, comme, par exemple, la transformation de Fourier. Seuls les scientifiques pourraient nous expliquer plus précisément. Heureusement, pour ce qui est de l’entente et de la communication du groupe, il n’y a pas eu trop de problèmes, grâce à l’intérêt que nous portions toutes au sujet. Ce projet a été utile tout d’abord par des apports méthodologiques. Le TPE m’a appris à organiser mes recherches individuelles, à partager notre travail, et cela sans l’aide constante d’un professeur. Il nous a aussi contraintes à travailler régulièrement. De même, je me suis instruite directement lors des recherches, ce qui a abouti à une connaissance solide de mon sujet, nécessaire notamment pour la présentation de l'exposé oral, et utile pour ma vie future, sur un plan culturel, et surtout sur un plan professionnel. De plus, ce projet m’a conduite à souvent utiliser l’outil informatique, indispensable de nos jours. Cela m’a permis de pouvoir m’entraîner utilement au traitement de texte, car je remaniais souvent la mise en page du texte. Surtout, la création du site Internet a été une nouvelle expérience, et m’a été très profitable : j’ai tout de même du faire face à quelques difficultés étant donné que c’était la première fois que je réalisais un site web.  Enfin, la rencontre de spécialistes a été très instructive, particulièrement enrichissante, et nous a aidé à surmonter notre timidité quelquefois. Elle m’a, pour ma part au moins, conforté dans mon choix d’orientation professionnel pour l’avenir.

***

Ainsi, malgré des obstacles, notre travail sur l’IRM a été très enrichissant et nous à fait découvrir un champ immense pour la recherche scientifique. Les TPE ont donc été pour moi une expérience très bénéfique à tous points de vue. J’en remercie d’autant plus chaleureusement les professeurs qui ont suivi ce projet.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×